Où faire des bivouacs et du camping sauvage en France ?

Lorsque vous préparez d’une randonnée qui s’étalera sur plusieurs jours, il se pose souvent la question du bivouac ou du camping sauvage, pour ceux qui préfèrent partir à l’aventure. Mais où camper ? Où a-t-on le droit de camper ?
On ne peut pas camper où l’on veut en France – il existe en effet une réglementation à respecter pour éviter de se retrouver nez à nez avec un fusil ou de se faire réveiller par un gendarme en plein milieu de la nuit. Mieux vaut donc savoir ce qu’on a le droit de faire ou de ne pas faire.
Ces interdictions ont la plupart du temps des motifs écologiques, environnementaux, esthétiques, sécuritaires ou commerciaux.

Quelle différence entre bivouac et camping sauvage ?

D’abord, y a-t-il une différence ? Oui mais elle peut parfois être floue. Voici donc des définitions pour éclairer les esprits.
Le bivouac

Un bivouac est un campement rudimentaire et temporaire qui vous permet de passer la nuit en pleine nature, dans un endroit peu ou pas aménagé. Le bivouac est le plus souvent pratiqué par des vacanciers lors d’une randonnée de plusieurs jours et qui font des activités de plein air. Un bivouac se fait du coucher du soleil à son lever, une seule nuit au même endroit et avec un campement léger et sommaire (tente ou pas).
Le camping sauvage

Le camping sauvage est pratiqué en pleine nature, dans un lieu peu ou pas aménagé. Le camping sauvage s’inscrit dans le cadre d’une randonnée en forêt, du cyclotourisme ou de canot-camping. Un peu plus proche de la civilisation (comparé au bivouac), le camping sauvage est pratiqué par des personnes ayant un véhicule et restant plusieurs nuits au même endroit.

Réglementation : les bivouacs et le camping sauvage en France

Le bivouac et le camping sauvage sont autorisés en France partout où ils ne sont pas interdits. Super ?! Non, pas vraiment car il y a beaucoup d’endroits interdits au bivouac et au camping sauvage. Il ne semble pas avoir de distinction pour la législation entre bivouac et camping sauvage. Cependant, le bivouac est souvent toléré ou autorisé dans les parcs nationaux et les parcs naturels régionaux – sous certaines conditions.
Réglementation générale
Lieux publics

Il est interdit de camper dans certains lieux publics, à savoir :

Les forêts, les bois et les parcs classés en tant que « espaces boisés à conserver »
Les routes et les chemins
Les bords de mer
Les lieux situés à moins de 200 m d’un point de captage d’eau potable
Les sites classés dans les « zones de protection du patrimoine de la nature et des sites »
Les lieux situés à moins de 500 m d’un monument classé « historique »

Il est également possibles que des préfectures ou encore des communes interdisent certains lieux publics de temporairement ou de manière permanente. Ces interdictions sont généralement affichées en mairie ou signalées par des panneaux près des zones interdites.
Lieux privés

Il est bien évidemment interdit de camper dans un lieu privé sans avoir obtenu une autorisation au préalable. De plus, les règles précédemment énoncées pour les lieux publics sont également de rigueur pour les lieux privés.

Pour plus d’information, rendez vous sur les sites Service-public.fr et/ou Legifrance.gouv.fr

Réglementation dans les parcs nationaux et les parcs naturels régionaux
Parcs nationaux

Dans la majorité des parcs nationaux français, la pratique du camping sauvage est interdit et le bivouac est autorisé sous des conditions qui diffèreront selon les parcs concernés.
Vous trouverez toute la réglementation nécessaire sur le site des parcs nationaux : http://www.parcsnationaux.fr/Decouvrir-Visiter-Partager/Les-neuf-parcs-nationaux-francais/Missions/La-reglementation

Vous pouvez également voir au cas par cas en vous rendant sur le site internet du parc national qui vous intéresse ou en prenant tout simplement contact auprès des personnes concernées.
Parcs naturels régionaux

En France, 46 parcs naturels régionaux (PNR) sont référencés, vous en trouverez la liste en vous rendant sur le site  Parcs-naturels-regionaux.fr. Une carte indiquant tous les parcs naturels régionaux français ainsi que leur site internet vous seront proposé pour y trouver (pour la plupart d’entre eux), les réglementations du parc concerné.
Il faut savoir que les règles diffèrent d’un parc naturel régional à un autre. Néanmoins, il semblerait que le bivouac soit plus souvent autorisé dans les parcs naturels régionaux situés en montagne.

Comment savoir concrètement où il est possible de faire du bivouac ou du camping sauvage légalement ?

Bien entendu il y a des réglementations pour vous aider, mais comment savoir si on se trouve sur un endroit public, privé, près d’un monument historique, dans une forêt protégée ou autre ? Il n’ai pas facile de savoir à l’avance où l’on va installer sa tente car ce sont souvent les éléments comme la végétation, le vent ou le terrain qui nous font décider au dernier moment où l’on dormira.
C’est pourquoi il faut se renseigner au préalable lorsque vous préparez votre randonnée. Si vous cherchez un emplacement pour votre tente, en pleine randonnée, il est souvent trop tard pour se demander si l’emplacement c’est autorisé ou non.

Le plus simple et le plus sure est tout d’abord de demander au propriétaire du terrain privé concerné la permission de planter votre tente ou alors de se renseigner auprès des mairies pour connaître les lieux autorisés.
Sachez, que la plupart des guides de randonnée donnent également des informations sur la réglementation pour les bivouacs.
Soyez respectueux !

Que vous fassiez du camping sauvage ou des bivouacs, il vous faut respecter l’endroit dans lequel vous vous trouvez et laissez-le comme vous l’avez trouvé à votre arrivé.

Si vous avez des informations à communiquer sur la réglementation dans certains parcs, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *