Vitré, féodale jusqu’au bout des doigts

Louée par le Roi Henri IV lors de son passage dans la ville au XVIème siècle, vantée par Victor Hugo dans son légendaire roman Notre-Dame de Paris, contée par Honoré de Balzac dans Les Chouans, Vitré est  l’une des plus charmantes villes de Bretagne, et ce depuis fort longtemps.

Occupées depuis le néolithique, comme en témoigne le Menhir de la Pierre Blanche, visible à Pocé-les-Bois, les terres de Vitré n’ont apparemment été réellement habitées qu’à partir du troisième siècle avant Jésus-Christ.

Puis bien plus tard, les seigneurs féodaux se sont intéressés à la valeur de Vitré, idéalement située sur l’axe qui joignait Rennes, Le Man et Laval. Plusieurs châteaux ont été successivement construits sur un promontoire rocheux dominant la vallée de la Vilaine, parfait pour assurer les défenses des terres alentours.

C’est donc au cœur de la ville que vous verrez l’impressionnant château médiéval de Vitré et ses remparts, construits probablement aux alentours du XIIIème siècle. Le château-fort abrite un musée sur l’histoire de Vitré et sur l’aspect défensif et esthétique de l’imposant bâtiment.

C’est à peu près à la même époque que les constructions évoluent au sein de la ville-close, et que les habitations se parent de pans de bois. Ainsi vous ne trouverez pas plus typique que la rue d’Embas, qui vous offrira ses façades penchées, ses anciennes enseignes et ses charmants pavés.

Comme toute ville bretonne qui se respecte, Vitré ne manque pas d’édifices religieux, et  notamment d’églises et de chapelles. Parmi les sites les plus beaux, vous ne manquerez pas de visiter la chapelle Saint-Nicolas, qui se situe à moins de 500 mètres du château. Sa particularité tient au fait qu’elle servait, au XVIème siècle, de chapelle et d’hôpital. Vous ne serez pas déçus de cette visite, car la Chapelle Saint-Nicolas vous propose également de découvrir son musée d’art, dédié principalement aux orfèvreries religieuses du XIXème siècle.

Autre site à ne pas manquer : le château-musée des Rochers-Sévigné. Ce château a été choisi par Madame de Sévigné elle-même, qui venait y passer ses vacances. Charmée par son parc et ses jardins ornementés, la Marquise s’y établit au XVIIème siècle. Les murs du château sont désormais occupés par un musée qui contient principalement des peintures, meubles et objets ayant appartenus à Madame de Sévigné.

Vitré est également une ville nature, et vous serez probablement heureux de vous balader le long des plans d’eau de la Valière ou de la Cantache.

Plongez dans le passé à Vitré, qui vous donnera plus qu’un simple aperçu de ce à quoi ressemblait une ville il y a 500 ans.

loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *