Nantes, la belle au coeur partagé

Depuis l’antiquité, elle est passée entre d’innombrables mains: gauloises, celtes, vikings, romaines puis bretonnes et enfin, françaises. Nantes, de l’Erdre à la Loire, présente les multiples facettes de sa personnalité. Bretonne jusqu’en 1941, la ville s’épanouit désormais en Loire Atlantique. Mais ses origines celtes ne sont plus à prouver.
Le duc de Bretagne François II l’avait choisie pour sa position stratégique face à la cour du Roi de France, et y a érigé le célèbre Château des Ducs de Bretagne. Les travaux ont ensuite été poursuivis par sa fille, Anne de Bretagne. Le château a lui seul saura vous occuper de nombreuses heures. Commencez par un tour sur les remparts de l’imposant bâtiment afin d’en apprécier l’architecture. Des douves au pont-levis, le chemin de ronde se poursuit sur plus de 500 mètres. Mais la résidence ducale recèle encore bien des secrets. Un musée y a été aménagé, et au détour des 32 salles qui le constituent vous aurez l’occasion de découvrir une collection de plus de 800 objets, ainsi que ce qui fait le passé, le présent et le futur de la ville de Nantes.
En sortant du château passez par le quartier historique de Bouffay, plus ancien quartier de Nantes, où vous pourrez admirer la tour du Bouffay ainsi que l’église Sainte-Croix.

Envie de dépaysement? Rendez-vous sur l’Ile de Versailles. Passé le pont rouge courbé, vous serez émerveillé par les jardins à la japonaise, le lac et son pavillon. Bambous, camélias, pins, cerisiers et érables du japon créent une ambiance zen insoupçonnée aux abords de l’Erdre, à quelques mètres seulement de l’effervescence du centre ville.

En parlant du centre ville ne manquez pas le Passage Pommeraye, galerie marchande de charme, construite au XIXème siècle. Classé monument historique, le passage s’étend sur trois niveaux. Petite révolution de la vie nantaise de l’époque, le passage Pommeraye permet aux passants de faire du lèche vitrine bien à l’abri des intempéries.

Redescendez jusqu’à la place Saint Pierre, pour y découvrir sa cathédrale. Fermée pendant trois ans suite aux chamboulements historiques quelle a subit depuis la révolution française, la cathédrale Saint Pierre est désormais entièrement rénovée. Presque aussi grande que Notre Dame de Paris, la cathédrale de Nantes dispose de deux cryptes d’époques différentes ainsi que d’un grand orgue lui aussi maintes fois restauré.

Face à la gare, nouvelle surprise contrastant avec l’univers urbain nantais: le Jardin des Plantes. Son « ancêtre », le Jardin des Apothicaires, a été utilisé dès le XVIIème siècle pour la culture de plantes médicinales. Parfait point de jonction entre Nantes, la capitale et les navires dont les cales sont chargées de spécimens de flore et de faune exotiques, le jardin se transforme vite en jardin d’acclimatation. Sur une superficie de plus de 7 hectares fleurissent plus de 11000 espèces, dont certaines que vous pourrez admirer dans les serres équatoriales et tropicales.

Ville natale de Jules Verne, Nantes vous propose de partir dans l’univers fantastique de l’auteur de 20 000 lieues sous les mers. Au musée Jules Verne, portraits, manuscrits, cartes, illustrations: plongez dans le monde merveilleux de Jules Verne et revivez ses oeuvres. La cité a été fortement inspirée par cet auteur hors du commun, et a crée les « Machines de l’île« , composée de géants mécaniques. Chaque année, le Grand Elephant parcourt les rues de Nantes pour le plaisir des grands et des petits. Il sera bientôt rejoint par un manège, un arbre aux hérons ainsi qu’un serpent des mers.

Nantes recèle encore bien des surprises mais il serait trop long de les énumérer toutes ici, aussi n’hésitez plus, partez vous même à la découverte de cette ville pleine de charme!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *