Le Muséal Lethière, un espace à découvrir

Si tout le monde connaît le nom de Lethière, personne ne se souvient plus exactement qui était cet homme. Aujourd’hui un Musée lui est consacré dans la rue Lethière à Sainte-Anne. Un petit bijou architectural.

Guillaume Grand Lethière dédia sa vie à la peinture historique et à la représentation de scènes de batailles à la fin du XVIIIe siècle. Fort connu dans le monde artistique et politique, il accompagne ainsi Lucien Bonaparte, alors ambassadeur en Espagne, pour constituer une collection personnelle d’œuvres des grands maîtres espagnols. À la tête d’un atelier artistique à Paris, il forme durant de longues années de nombreux élèves et se voit même nommé directeur de l’Académie de France à Rome.
Malgré un tel parcours, Guillaume Grand Lethière est méconnu aux Antilles. Pourtant, il est né à Sainte-Anne en Guadeloupe, en 1760 et y est resté jusqu’à ses 14 ans. Son père, Procureur du roi est originaire de la Martinique et sa mère, une esclave affranchie de la Guadeloupe. Très vite, l’enfant se montre doué pour le dessin et la peinture, ce qui encourage son père à l’inscrire dans des écoles d’art. Et à tout juste 24 ans, le jeune prodige obtient le Grand prix de Rome pour son tableau « La cananéenne aux pieds de Jésus ».

Un espace dédié à l’art
À Sainte-Anne, dans la rue Lethière, une maison parmi tant d’autres était menacée de destruction. Trop vieille, sans cachet, sans utilité disait-on. Jusqu’au jour où l’architecte Fritz Grenon, originaire de Sainte-Anne lui aussi, passe devant cette bâtisse et décide de la racheter. Un coup de cœur, une envie de protéger ce patrimoine architectural créole en perdition. Un acte de sauvetage en quelque sorte. Au cours des travaux de rénovation, le jeune architecte va de surprise en surprise. Sous les affreuses planches en bois qui recouvraient la façade, il découvre une belle armature en bois, des pièces bien travaillées dotées de jolies portes et fenêtres à jalousies. À l’intérieur, les murs de séparation des pièces offrent de larges jalousies surmontées de magnifiques dentelles de bois. Conscient de la valeur de ce patrimoine, Fritz grenon se lance alors dans des recherches sur l’architecture traditionnelle et découvre que la plupart des menuiseries de la maison sont le fruit du travail de charpentiers de la marine. Bien décidé à recréer le décor et le charme d’antan, l’architecte s’emploie alors à rénover les intérieurs et les extérieurs dans le style de l’époque. Il dote également la maison de meubles caribéens du XIXe siècle, se charge avec goût de la décoration et de l’aménagement du jardin. Tout naturellement, il installe aux murs de cette agréable demeure des tableaux de Lethière et créé ainsi l’espace Muséal Lethière.
Ouvert au public depuis quelques mois, cet espace est aujourd’hui dédié à l’art. Il accueille aussi bien les amateurs de peinture historique que tous ceux qui souhaitent se plonger, le temps d’une visite, dans le charme d’une maison traditionnelle. Maison de ville certes, mais pourtant maison très fraîche tant ses concepteurs avaient compris l’intérêt de la ventilation et du mélange bois et pierre. Avec un jardin créole aux dimensions appréciables, un puit, cette maison offre un autre regard sur l’architecture caribéenne.
Accueillant désormais des expositions de peinture, des vernissages, des défilés de mode et un atelier de peinture, l’Espace Lethière est résolument tourné vers le public.

Une réflexion au sujet de “Le Muséal Lethière, un espace à découvrir

  1. vacances quebec

    Une vraie chef-d’oeuvre en effet! C’est combien le tarif d’entrée pour adultes et enfants et les horaires d’ouverture aussi s’il cous plaît, si c’est possible que vous nous en donniez! On n’est pas parti en vacances donc il faut bien compenser ça quelque part et cette musée serait une très belle découverte je pense!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *